FaRéMi

Faire parler les instruments de musique du patrimoine

Plumes, buffles, cocolobo, abricotier sont autant de matériaux nécessaires à la différenciation des instruments de musique, surtout au sein d’un même corpus. Pourquoi certains hautbois turcs sont-ils fabriqués en abricotier alors que les hautbois languedociens le sont en buis ? Pourquoi les becs de clavecins sont, semble-t-il, taillés dans différents matériaux et de forme différente ? Bien qu’apparemment éloignées, ces questions permettent de poser le problème de la fonctionnalité et de l'esthétique sonore originelle des instruments de musique pour les familles des instruments à vent et celles des cordes. On se propose, dans ce projet, de mieux comprendre les choix des facteurs en qualifiant finement la production du son à la fois par une approche mécanique couplée et par la documentation historique.
En nous intéressant à l’interaction bec-corde d’une part, et à l’influence de la porosité des bois utilisés en facture d’instruments à vent, nous cherchons à mettre en évidence l’importance des conditions initiales (dans le cas de la corde) ou aux limites (dans le cas des vents) dans la spécificité acoustique de certains instruments. Par l’étude de l'harmonisation des clavecins historiques, élément essentiel de la sonorité de l'instrument, il s’agira de modéliser mécaniquement le système excitateur bec-corde en s'appuyant sur une approche expérimentale. De même, l’étude de l'influence de la porosité sur l'acoustique des instruments à vent permettra la mise en place de modèles et de mesures sur les instruments de musique du patrimoine apportant ainsi une documentation applicable aux instruments anciens..
Les compétences en acoustique et mécanique de l'équipe LAM de l'Institut d'Alembert sont associées à celle des sciences de la conservation du laboratoire du Musée de la musique pour proposer des hypothèses sonores ou numériques du jeu des instruments historiques.

Projet soutenu dans le cadre de l’appel à projets Convergence « Sciences et Patrimoine culturel » de Sorbonne Universités.

© LAM-d'Alembert / UPMC / CNRS / Jean-Loïc le Carrou

  

  • Équipes de recherche : UMR 7190, LAM - Lutheries - Acoustique - Musique - et ISIR de l’Institut Jean Le Rond d’Alembert ; USR 3224, Laboratoire du Musée de la musique (CRC, Équipe Recherche et Conservation)
  • Établissements partenaires : UPMC ;  MNHN ;  Musée de la musique, Cité de la musique -  Philharmonie de Paris
  • Coordinateur : Jean-Loïc Le Carrou