Richard Osborne : Vinyl - A Workshop about the Analogue Record

Samedi 26 mars 2016 de 14h à 17h 
Université Paris-Sorbonne 
Entrée par le 14, rue Cujas (salle J 326) - 75005 Paris 

Conférence de Richard Osborne, Senior Lecturer en musiques populaires à l’Université du Middlesex (Royaume-Uni).

Résumé
En 2012, Richard Osborne a publié Vinyl : A History of the Analogue Record. Dans cet « atelier », il reprend la structure du livre tout en s’appuyant sur sa collection de disques pour tenter d’expliquer la persistance du disque vinyle, des décennies après son invention. Il s’intéresse en particulier au sillon et à la façon dont ce dernier rend le son visible, palpable et mortel. Il évoque le triomphe du disque sur le cylindre (qui symbolise quant à lui la victoire de l’enregistrement professionnel sur l’enregistrement amateur) et l’importance qu’a eue l’étiquette pour les maisons de disques, les collectionneurs et, d’un point de vue plus général, dans la perception des genres musicaux. Il aborde ensuite le vinyle en tant que matière tout en examinant l’évolution du disque analogique d’un produit de consommation en un produit de luxe. Il détaille aussi l’évolution de la pochette d’album, en particulier à travers ses associations avec le monde de la « musique classique » et celui de la haute culture. Et il s’intéresse au format rival, le 45 tours, en cherchant à comprendre comment il a été façonné par le jukebox et la radio, les faces B des maxi-45 tours ayant essentiellement servi, des années après, à promouvoir de nouvelles formes de musique. Finalement, Osborne « emballe » son intervention, comme un disque vinyle, dans la pochette, un accessoire qui a à la fois interprété et affecté la musique qu’il enveloppe.

Dans le cadre des Rencontres internationales du Centre de Recherches sur les Musiques Populaires.