Séminaire inaugural du Collegium Musicæ

Séminaire inaugural du Collegium Musicæ, Musée de la musique, Cité de la musique - Philharmonie de Paris.

Événement marquant de l’histoire du Collegium Musicæ, ce séminaire inaugural a livré un aperçu éclairant des travaux de recherche propres ou déjà partagés du premier des cinq instituts de la ComUE Sorbonne Universités à prendre son essor.
En permettant à la fois la rencontre des différents acteurs et la présentation de travaux, cette journée a constitué un moment exceptionnel, celui de la naissance d’une communauté de chercheuses et chercheurs issu.es de disciplines différentes, provenant d’institutions qui ont le même objet d’étude et l’abordent en fonction de leur spécialité.

Cette journée a rassemblé 155 personnes provenant pour la plupart de ses différentes composantes mais aussi d’institutions extérieures en réseau avec elles.
Après les mots de bienvenue de Laurent Bayle (directeur général de la Cité de la musique - Philharmonie de Paris) et l’affirmation du lancement officiel du Collegium Musicæ par Thierry Tuot (président de Sorbonne Universités), Véronique Atger (directrice de la Recherche à Sorbonne Universités) et Cécile Davy-Rigaux (directrice du Collegium Musicæ) ont évoqué respectivement la genèse récente et les atouts de ce nouvel institut consacré à la musique et au son musical puis les objectifs de ce premier séminaire de lancement : pour les partenaires, mieux se connaître mutuellement et présenter des travaux susceptibles de les rapprocher à travers la confrontation des méthodologies autour de l’étude d’objets communs, afin de susciter à plus long terme des projets porteurs d’innovations techniques et/ou conceptuelles, dans les domaines de la recherche, de l’interprétation, de la création musicale et de la formation.
Chacune des 9 composantes a été brièvement présentée par un de ses représentants, puis se sont succédées 29 brèves communications de 7 minutes chacune de chercheuses, chercheurs et/ou d’équipes de recherche ; autant d’états des lieux des recherches en cours, orientées autour des trois grands axes transversaux dégagés par le directoire du Collegium Musicæ : Instruments | Interprètes ; Archives | Patrimoine ; Analyse | Création.
Deux moments musicaux proposés par le PSPBB et le Chœur Sorbonne Universités ont encadré ces communications.
Michèle Castellengo (directrice de recherche émérite au CNRS et ex-directrice du LAM-D’Alembert), Cécile Davy-Rigaux, Éric de Visscher (directeur du Musée de la musique) et le président Barthélémy Jobert (Université Paris-Sorbonne) ont conclu cette journée qui s’est achevée par une visite de l’exposition Chagall : le triomphe de la musique.

Le séminaire inaugural du Collegium Musicæ a ainsi ouvert de riches et nombreuses perspectives de collaborations, mariant les champs de recherche des sciences dures et des sciences humaines consacrés à l’objet musical – « du son humainement organisé » (Blacking, 1973) – dans ses multiples dimensions physique, créative, historique et culturelle.


Allocution de Thierry Tuot, président de Sorbonne Universités.